.

  

 

 

 

 

 

L'EER est membre de la FREE

 

 

 

Notre histoire

Débuts

L’Assemblée de Renens a été créée en juin 1953 suite à un essaimage de l’Assemblée dite de La Tour à Lausanne. Elle s'installera au Sentier de la Gare 1. Cet essaimage était motivé par les problèmes de transport que rencontraient certaines familles de l’ouest lausannois pour se rendre au culte les dimanches matins.

 

Locaux

En 1961, un plus grand local sera nécessaire et l’Assemblée de Renens s’adresse à la Croix Bleue qui possède un petit bâtiment sur la Place de la Gare. Dès le 1er juillet 1961, le culte se fera à la salle de la ‘La Solidarité’, aujourd’hui détruite. Cette salle se trouvait derrière la Chapelle.

Dix huit ans passent, les locaux de la Croix Bleue deviennent à nouveau trop exigus. La Stadtmission qui occupe la Chapelle de l’ex-Eglise libre à quelques mètres de la Croix Bleue se propose d’avancer son culte pour permettre à l’Assemblée de Renens d’utiliser le bâtiment.

 

Changement de nom

En juin 1982, l'Assemblée deviendra Eglise évangélique. Le 1er janvier 1984, l’Eglise Evangélique de Renens (EER) est désormais seule à la Chapelle, la Stadtmission ayant rejoint ses quartiers au Chemin de Corjon à Renens.

 

Défis urbains

Quelques années plus tard, le quartier d’Epenex est sujet à des modifications importantes. Un complexe immobilier doit faire disparaître la Chapelle. Elle sera cependant répertoriée comme bâtiment protégé par l’Etat de Vaud, et ne sera pas détruite. L’Eglise Evangélique de Renens occupe toujours la Chapelle, propriété de la Commune de Chavannes-près-Renens. Les locaux annexes nécessaires à l’enfance et autres activités ecclésiales se situent à l’Avenue de la Gare 3 à Renens, soit à 30 m. de la Chapelle.